Ce week-end, JiBé, Etienne P. et Jacques « michauko » étaient à Moncontour, petit village médiéval fort sympathique, pour se frotter au Grand Menestrail, un 54 km 2000 D+. Le plus dur de l’ouest, à ce qu’ils disent. Départ à la frontale (6h) et climat merdique annoncé dans leur slogan.

Bah heureusement qu’il faisait beau
Qu’est-ce que ça doit être sinon ?!

— Jacques

J’ai arrêté j’allais pas passer la barrière horaire
Elles sont un peu courtes quand même

— Etienne

La bière locale payante à l’arrivée et un ravito ultra… mal dosé !!!
Ca te flingue une arrivée ça !!

— Jacques

Notre recherche de la Bièrformance a payé :
on passe la ligne, c’est déjà ça

— JiBé

Les chronos de demis-dieux sont les suivants :
– 7h39 : JB se place 301è sur 380 finishers (500 inscrits, pas mal d’abandons)
– 7h58 : Jacques se place 336è
Les premiers survolent la boue, les ruisseaux, les « dévers » de dingue en 4h47…

Faudrait qu’on apprenne à courir les cotes quand même
On gagnerait peut-être du temps

— Jacques

Un p’tit montage de JB, au début il fait un peu nuit :

Et de bien belles photos :
Grand Menestrail
Grand Menestrail, la route